top of page

Quand L'ECRITURE est une FIDELE COMPAGNE...

Bernhard Cavalié Gray a écrit ses premiers poèmes dès l'âge de 7 ans. La nature lui donna envie de parler d'elle sous forme d'images et de rimes. La vie lui procura de nombreuses opportunités d'enrichir et de développer ce talent.

Poésies, nouvelles, essai, journal, pièce de théâtre... toutes les formes d'écriture sont propices au partage de sa créativité, de son imagination, de ses blessures et de ses utopies. Bernhard Cavalié Gray a l'art de transformer chaque expérience en opportunité.

L'artiste aime reprendre l'histoire que Pline l’Ancien, en l'an 77, résume de la vie du maître Apelle de Cos dans la partie de L’Histoire naturelle consacrée à la peinture :
«Apelle avait une habitude à laquelle il ne manquait jamais : c’était, quelque occupé qu’il fût, de ne pas laisser passer un seul jour sans s’exercer en traçant quelque trait; cette habitude a donné lieu à un proverbe », à savoir « pas un jour sans une ligne ».

Influencé par cet adage, Bernhard Cavalié Gray aime ajouter que l'amour de la lecture, lui a donné envie d'écrire et que finalement pour lui, "lire c'est écrire".

                                Lève toi et vis...

Retours sur une expérience de paralysie suite à un accident de deltaplane et une expérience de longue rééducation pour ré apprendre à marcher et vivre.
Un récit émouvant et sensible. Plein d'espoir et de détermination.

BLEU DE BLEU

De beaux et longs poèmes en alexandrins, illustrés, à colorier pour réunir petits et grands...

" Pour rendre l'accès à la poésie plus facile, quatorze thématiques qui intéressent les enfants et leur donnent la possibilité d'allier le dessin et la lecture.

Les fables de La Fontaine sont des leçons de morale, mes contes en alexandrins sont des leçons de vie. " Bernhard Cavalié Gray

A SEPT ANS, J'AURAIS PU ETRE ROI DE FRANCE !

Un récit de vie, d'un enfant, élevé à la campagne, il y a longtemps...

" C'est un clin d’œil au règne de Philippe 1er sacré à Reims à l'âge de 7 ans en 1059. Celui-ci, à 7 ans savait tirer l'épée, monter à cheval, prendre des décisions dans 3 langues qu'il parlait parfaitement. Bref, l'âge de raison...

En ce qui me concerne, mes parents ayant divorcé quand j'avais 4 ans, ma grand-mère que j'appelais "ma grammaire", et qui avait fait des études pour être institutrice, m'avait élevé dans les deux acceptions du terme ainsi que mon grand-père m'avait initié à tous les travaux de la ferme ". Bernhard Cavalié Gray.

 

L'ENFER ME MENT

Témoignage sous forme de journal, d'une expérience de vie injuste et douloureuse : l'enfermement carcéral.

" Il fallait oser écrire son journal et le publier... Bernhard Gray a fait d'une expérience inattendue, un récit bouleversant et effrayant pour tout individu croyant vivre dans une société juste et fraternelle. La puissance du témoignage donne matière à réflexion ... et questionnement. " Témoignage d'un lecteur.
 

bottom of page